JEUDI 26 AVRIL 2018

Pourquoi le RGPD est une bonne nouvelle pour les marketeurs & communicants ?

La protection des données personnelles est un enjeu pour toute organisation. 2018 marque l'opportunité pour les services de communication et du marketing de reprendre la main.

Par Sarah Berthault, Directrice Digitale

La communication digitale se transformeAvec des signes qui ne trompe pas :  2016 a été l’année de l’explosion de l’utilisation des Adblockers en France, 2017 a vu le choix de Facebook de limiter l’exposition des marques via à vis de ces utilisateurs débouchant sur une baisse de l’engagement. A l’heure où les Français se déclarent inquiets quant à la protection de leurs données  (85% selon une étude CS d’août 2017), et où on constate un rejet de la publicité gérée comme un mass media mais pas celle utile et alignée sur les intérêts de la personne, comment rétablir la confiance avec l’internaute pour qu’il soit autonome dans la gestion de ses données personnelles ?

La protection des données personnelles est un enjeu pour toute organisation, et plus spécifiquement pour tous ceux qui ont en charge la qualité de la relation avec les parties prenantes (clients, prestataires, partenaires, etc.) Marketeurs et communicants sont donc concernés au premier chef. Et nous avons une bonne nouvelle pour eux : 2018 peut être l’année d’un retournement, par lequel communication et marketing vont pouvoir reprendre la main sur les sujets datas, et pas seulement en produire ou en utiliser.

Comment ?

Grâce au RGPD, un acronyme peu mémorisable. Celui d’un règlement, européen qui plus est, que marketeurs et communicants vont très vite apprendre à utiliser, au profit de la confiance, de l’innovation, du dialogue interne comme externe… Savoir surfer sur le RGPD, c’est la promesse d’une ambiance « datas positive » sur votre organisation, votre direction, votre équipe …

Le RGPD en synthèse

Le RGPD (GDPR) est le Règlement Général sur la Protection des Données.  Il s’adresse à toute organisation avec un établissement dans l’Union Européenne ou qui traite de données touchant les résidents de l’UE. Il est donc fort probable que cela vous concerne. Le 25 mai marque le moment à partir duquel tout manquement pourra être sanctionné.

Désormais, il va falloir que chaque organisation enregistre de manière exhaustive les fichiers de données détenus ; que les informations demandées soient légitimes par rapport à votre activité ; que vous informiez l’internaute sur les traitements et la finalité du recueil de ses données ; que vous lui garantissez la possibilité de supprimer ou de porter ses données et que vous recueillez son consentement explicite.

Il ne s’agit donc pas uniquement d’un sujet juridique ou technique.

Viser la conformité, c’est commencer ou poursuivre une histoire d’amour avec votre DSI. La RGPD va impliquer de dialoguer également avec votre service juridique, avec votre service marketing, avec vos prestataires (hébergement, marketing direct, agence web, etc.)

Opportunités internes et externes

Le nouveau cadre réglementaire qu’impose la RGPD est donc AUSSI l’opportunité pour nous, communicants, de diminuer la méfiance que suscite la collecte de données personnelles auprès des internautes et d’entrer en conversation avec vos collègues et collaborateurs.

C’est le moment de pousser à de bonnes pratiques en interne et de les communiquer à vos clients et prospects.

La conversation est un facteur de succès d’un projet vers la conformité RGPD. Qui de mieux qu’Entrecom, l’agence de la conversation, pour vous accompagner ? Nous vous invitons à télécharger notre offre en remplissant ce formulaire, conforme au RGDP 😉



Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Entrecom pour notre relation commerciale. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées aux Equipes d’Entrecom uniquement.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Entrecom ([email protected]).